Composé de danse, d’acrobaties, de gymnastique et de chants, c’est aux bords des terrains universitaires américains que le cheerleading est né.

La traduction littérale de « cheerleading » est sans équivoque : to cheer = encourager, et leading vient de to lead = mener. Donc mener les encouragements, supporter une équipe… 

Photo - Coyotes Cheer - 0028

Si le cheerleading tire ses origines d’éléments venus d’autres disciplines telles que la gymnastique, la danse ou l’acrosport, il n’en demeure pas moins que tous ces éléments ont été adaptés, arrangés, modifiés et ont ainsi contribué à créer une véritable identité et un esprit propre à la discipline.

Photo - Coyotes Cheer - 0012

Ce sport, que l’on peut indéniablement qualifier de discipline émergente, est caractérisé par une importante technicité des mouvements. Les cheerleaders réalisent de véritables prouesses techniques, ce qui implique en amont un entrainement intensif.

Photo - Coyotes Cheer - 0006
Officiellement rattachée à la Fédération Française de football américain depuis 2003, la discipline compte aujourd’hui près de 90 sections en France, dont une chez les Coyotes depuis Septembre 2013 !

Et grâce à ses nombreux atouts, qui permettent de séduire un public de plus en plus large, le nombre de licenciés ne cesse de croitre.

 Photo - Coyotes Cheer - 0003

 

Propos recueillis sur le site de la FFFA