Ce dimanche 24 Mai avait lieu au stade Léo Lagrange d’Anzin le match comptant pour la demie finale des playoffs d’accession en Nationale 3 (Casque d’Argent) entre les Coyotes d’Anzin et les Scorpions de Compiègne. Les Coyotes abordaient ce match invaincus en saison régulière et champions Nord-Pas-de-Calais (8-1-0) tandis que les Scorpions ont terminé deuxièmes du championnat Picardie (6-1-3).

Compositions de départ

Attaque:

QB: Rémi Simon

OL: Clément Samele, Jeremy Busin, Clément Pluvinage, Jérôme TiquetAlexandre Soulat

RB: Arthur TrannoyFlorian Bouleau

TE: Jérémy Mathieu

WR: Rémi BeaumontFabien Glavier

Défense:

DL: Mike Bara, Clément Pluvinage, Raphaël SannelliFlorian Bouleau

LB: Loïc Bosquelle, Clément SameleNicolas Vautherot

DB: Thomas Delhaye, Christophe Troubat, Thomas Delepaut, Romainric Debandi

Revoilà les playoffs !

C’est devenu une habitude pour les Coyotes d’arriver à ce stade de la compétition puisque dans leur jeune existence, les Coyotes se sont toujours qualifiés pour les playoffs. Cependant, c’est la première fois depuis la saison 2011/2012 que les Coyotes avaient le plaisir de recevoir un match de playoffs. Une belle fête donc à Anzin sous un magnifique soleil et sur un terrain impeccablement préparé par le service des espaces verts de la ville. Il s’agissait également d’une première entre les deux équipes qui ne s’étaient jamais rencontrées auparavant. Si les Coyotes en leur qualité de champion Nord-Pas-de-Calais et équipe à domicile abordaient ce match dans le costume du favori, la méfiance était malgré tout de mise puisque les Scorpions sont la seule équipe du championnat Picardie à avoir fait douter les Fox de Chantilly, champions Picardie cette saison, avec un match nul lors de la troisième journée. 

Suspense tué d’entrée

Si les Coyotes perdent le toss, le premier drive offensif des Scorpions est infructueux et les Coyotes reprennent vite la possession. Sur cette première possession, les Anzinois se mettent tout de suite sur orbite puisqu’à quelques yards de la endzone, QB #13 Rémi Simon ne se fait pas prier pour conclure, 6-0 pour les Coyotes, touchdown non transformé. Sur une des possessions Scorpions suivantes, DL #99 Clément Pluvinage réalise un sack sur le QB des Scorpions et provoque le fumble à 2 yards de la endzone, fumble recouvert par DL #52 Raphaël Sannelli. L’attaque rentre alors en piste et là encore ne se fait pas prier puisque RB #32 Florian Bouleau fait fructifier ce turnover, 12-0, touchdown toujours non transformé. En fin de premier quart temps, un « pick six » de LB #54 Loic Bosquelle vient mettre les Coyotes hors de portée, 18-0, transformation une nouvelle fois manquée. Le deuxième quart temps part sur les mêmes bases, QB #13 Rémi Simon trouve WR #9 Fabien Glavier pour un nouveau touchdown, cette fois-ci transformé par DL/K #92 Mike Bara, 25-0 pour les Coyotes puis rapidement 32-0 après un nouveau touchdown en bout de ligne à la course par QB #13 Rémi Simon transformé cette fois-ci à deux points. En fin de mi-temps, les Scorpions se réveillent enfin: suite à une longue coupure consécutive à la blessure du QB des Scorpions après contact, les Coyotes se font surprendre sur un « big play », un peu à la manière du deuxième touchdown encaissé face aux Seagulls (gros arrêt de jeu puis big play), 32-6 (touchdown non transformé). Les deux équipes repartent aux vestiaires sur ce score. 

15.05.24 - Coyotes - Scorpions 052

le sack de DL #99 Clément Pluvinage provoque le fumble du QB recouvert par DL #52 Raphaël Sannelli

Dérouler en deuxième mi-temps

Avec l’ampleur du score et la forte chaleur, les arbitres et les coachs décident de jouer la deuxième mi-temps en « temps continu » (la montre ne s’arrête pas), ce qui n’empêche cependant pas les Coyotes de continuer leur marche en avant: RB #32 Florian Bouleau inscrit deux nouveaux touchdowns à la course dans le 3e quart, dont 1 transformé au pied par DL/K #92 Mike Bara, et si l’attaque des Scorpions prend une nouvelle fois l’ascendant sur la défense des Coyotes (touchdown non transformé), l’issue du match semble acquise avec un score de 45-12 pour les locaux. Malgré tout piqués dans leur orgueil, les Coyotes sur l’engagement consécutif marquent… mais le touchdown est refusé bien tardivement pour une faute personnelle. Sur le drive offensif suivant, QB #13 Rémi Simon tente de trouver TE #83 Jérémy Mathieu, la passe semble incomplète et tombe au sol, un joueur des Scorpions la ramasse et court dans la endzone… Le corps arbitral semble avoir considéré que la passe ait été complété et le ballon fumble par les Coyotes, le touchdown des Scorpions est donc validé, 45-18. Malgré cette décision contestable, les Coyotes ne se démobilisent pas et WR/R #88 Rémi Beaumont score une nouvelle fois un touchdown sur l’engagement, cette fois-ci entaché d’aucune faute, 51-18, touchdown non transformé. Dans ce quatrième quart-temps, les Coyotes marqueront deux nouvelles fois: une fois au pied sur field goal par DL/K #92 Mike Bara et une fois à la passe, QB #13 Rémi Simon trouvant TE #80 Matthieu Soleil, touchdown transformé, 61-18 score final. Les Coyotes disputeront pour la 4e année consécutive les finales des playoffs pour l’accession en Nationale 3 (Casque d’Argent) !

15.05.24 - Coyotes - Scorpions 218

WR/R #88 Rémi Beaumont récompensé d’un touchdown sur return après un premier refusé

Match maitrisé donc malgré quelques flottements, l’essentiel est acquis avec la manière. Merci à tous nos supporters rendez-vous pour cette finale le samedi 30 Mai à 20h au stade du Grand Marais d’Amiens face aux Fox de Chantilly qui se sont imposés dans l’autre demie finale face aux Seagulls de Calais. 

15.05.24 - Coyotes - Scorpions 260

Iron Man, Spiderman, Batman et Captain America sont quand même beaucoup moins impressionnants en vrai

15.05.24 - Coyotes - Scorpions 059

Si toi aussi tu mets des chaussettes fluo juste pour que ta meuf te voies sur le bord du terrain, envoie « CANARD » au 8 12 12