Pourquoi football ?

Tout simplement parce que la taille du ballon utilisé pour ce sport mesure un pied (foot). Le nom du sport n’a rien à voir donc avec les phases de jeu au pied. Il s’agit ici de « la balle d’un pied » contrairement au football « européen » qui signifie « jouer au ballon avec les pieds ».

Sport de combat collectif alliant la puissance physique à l’intelligence tactique, le Football Américain, par ses qualités esthétiques et son environnement festif, symbolise le concept du sport spectacle moderne.

Les principes de base

C’est un jeu de gagne terrain qui se joue à 11 joueurs contre 11.
Un équipe comprend une escouade d’attaque (11 joueurs) et une escouade de défense (11 joueurs).

L’équipe en possession de la balle doit la faire progresser en direction de la zone d’en-but adverse et y pénétrer pour marquer un TD qui vaut 6 points.

L’équipe de défense doit empêcher cette progression.
Les contacts entre joueurs sont réglementés et tout manquement est sanctionné par une pénalité collective (perte de terrain pour l’équipe).

1467421_673440169373889_696090334_n
Temps de jeu
Une rencontre se décompose en 4 quart temps de 12 minutes chacun (temps décompté) avec une mi-temps de 20 minutes entre le deuxième et troisième quart temps.
Trois temps morts par mi-temps (non-cumulables) sont autorisés pour chaque équipe.

Le déroulement du match
Un coup de pied d’engagement (kick off) est effectué au début des premier et troisième quart temps à 15 yards du centre.
L’équipe qui réceptionne la balle doit remonter le plus de terrain possible.
A partir de là, l’équipe d’attaque doit faire avancer le ballon jusque dans la zone d’en-but adverse.

Pour ce faire, elle dispose d’un premier contrat de 4 tentatives (downs) maximum pour parcourir 10 yards (9,10m) minimum. Le contrat est matérialisé par des chaînes de marquages sur la touche.

Si elle réussit, elle obtient un first down. Elle garde donc la possession du ballon et se voit accorder un nouveau contrat de 4 tentatives pour parcourir de nouveau 10 yards, et continuer sa progression. Si elle n’y parvient pas, la possession du ballon change d’équipe.

Un touchdown (TD) correspond au franchissement de l’en-but (end zone) en possession du ballon et cela vaut 6 points. Un Pat qui est un tir entre les poteaux suite à un touchdown, vaut 1 point. Une transformation à la main suite à un touchdown vaut 2 points. Le field goal est un tir entre les poteaux qui vaut 3 points. Le safety est l’action où l’attaquant est plaqué dans sa end zone avec le ballon. Cette action rapporte 2 points.

Les différents postes

Le Football Américain se différencie des autres sports collectifs par la diversité physique et athlétique des joueurs qui composent une équipe. Là où dans les autres sports collectifs les joueurs ont tendance à devoir répondre à des « standards » chaque physique et chaque compétence peut trouver sa place au Football Américain

SONY DSC

Tous les gabarits ont leur place au Football Américain 

L’Attaque

QUARTERBACK (QB):

Joueur clé de l’escouade offensive, c’est la plaque tournante de l’équipe et celui qui distribue, appelle et choisit les jeux. Le QB a 3 choix dans la distribution de son jeu: La course personnelle (jeu au sol), la passe à l’arrière pour une course d’un coureur (voir après),  la passe en avant pour un receveur (voir après). Un QB est généralement un joueur de grande taille (pour mieux voir le jeu) avec un physique assez puissant pour résister aux charges des DL et LB (voir après) adverses. Les qualités d’un QB sont surtout MENTALES: sang froid, anticipation, adaptation, réflexes et lecture du jeu adverse sont les qualités qu’un QB doit posséder. Il doit par ailleurs connaître TOUS les jeux de TOUS les joueurs de l’escouade offensive.

OFFENSIVE LINEMEN (OL):

Autrement appelés les « gros ». Joueurs généralement imposants par leur gabarit et leur taille, ils ont pour mission d’ouvrir les brèches pour les coureurs sur les jeux au sol et protéger le QB sur les jeux de passe. Alignés sur la ligne de scrimmage, ils constituent la ligne offensive. On distingue 3 postes d’OL: le Centre (C) ou snapper qui déclenche l’action en passant le ballon au QB entre ses jambes, les Guards (OG) qui se placent de part et d’autre du Centre, les Tackles (OT) qui se situent sur les extérieurs.

RUNNING BACKS (RB):

Un ou plusieurs selon les jeux, les RB sont des coureurs, et doivent par définition se distinguer par leur vitesse mais aussi leur puissance pour transpercer les lignes. Les RB sont généralement sollicités sur les premiers downs pour des petits gains. On distingue principalement 2 types de RB: le Fullback (FB) généralement plus puissant, sollicité pour les courses intérieures ou pour ouvrir le chemin à un autre coureur, le Halfback (HB) davantage utilisé pour les courses extérieures.

RECEVEURS (TE et WR):

Comme leur nom l’indique, leur job est de recevoir les passes distribuées par le QB. On distingue deux grands types de receveurs: les Tight Ends (TE) ou receveurs rapprochés, qui reçoivent les passes courtes et qui doivent généralement courir après leur réception. Les TE sont souvent les joueurs les plus complets d’une équipe de foot US, sachant allier réception, course et contact. Les Wide Receivers (WR) ou receveurs éloignés, qui ont pour tâche de réceptionner les passes longues. Ils doivent à la fois être habiles à la réception et très rapides.

La Défense

DEFENSIVE LINEMEN (DL):

Comme leurs vis à vis de l’OL, les DL sont des joueurs lourds et puissants, mais plus rapides que les OL. Le job d’un DL est soit d’aller entraver le QB avant que celui-ci ne puisse distribuer son jeu, soit d’arrêter les coureurs avant que ceux-ci ne dépassent la ligne de scrimmage. On distingue 3 types de DL: Le Nose Tackle (NT) qui se situe face au Centre dans une défense à 3 Linemen, les Defensive Tackles (DT) qui se situent sur l’intérieur de la ligne défensive, les Defensive End (DE) qui se situent sur l’extérieur de la ligne défensive. Généralement plus rapides que les DT

LINEBACKERS (LB):

Moins lourds mais plus rapides que leurs homologues de ligne, les LB doivent arrêter les courses si celles-ci arrivent à dépasser la ligne de scrimmage et arrêter les passes courtes à destination des TE (et pourquoi pas intercepter les passes). On distingue: Le Middle Linebacker (MLB) qui se situe au centre de la défense et les Outside Linebackers (OLB) qui se situent de part et d’autre du MLB.

DEFENSIVE BACKS (DB – CB, FS et SS):

Rapides, les DB doivent tenter d’intercepter ou d’entraver les passes sur les WR voir sur les TE. Ils doivent avoir une capacité de réaction élevée car par définition, la défense a toujours un temps de retard par rapport à l’attaque puisqu’elle doit s’adapter à celle-ci. On distingue: Les Cornerbacks (CB) qui se situent sur les extérieurs. Les Safeties (FS et SS) qui font office de dernier rempart à la défense. Les Safeties ont en outre un rôle particulier: ils doivent annoncer à la défense le peu d’information que donne l’attaque par sa position (type de formation, côté fort, nombre de coureurs, position des receveurs, etc.) pour que la défense puisse s’adapter au mieux.

SPECIAL TEAM PLAYERS (K, P, R, H, LS)

Lors d’un engagement, d’un dégagement ou d’une transformation au Football Américain, on parle de « phases spéciales ». Ces phases spéciales font intervenir des joueurs supplémentaires assignés à certaines tâches. Pour l’équipe qui engage, qui dégage ou qui tente la transformation, on trouvera: Un kicker/punter (K/P) ou botteur qui comme son nom l’indique botte le ballon au pied. Un holder (H) pour les phases de transformation qui stabilise le ballon avant une bottée Le long snapper (LS) qui se positionne à la place du centre et qui va envoyer le ballon loin vers le holder pour donner du temps au kicker de botter. NOTE: le LS et le H sont INTOUCHABLES. Pour l’équipe qui reçoit, on trouvera principalement un returner (R) pour les kick return ou les punt return. Ce joueur a pour mission de réceptionner le ballon après la bottée et avancer le plus loin possible avec le ballon.

Placement des joueurs sur le terrain en formation classique